Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Harmony, Agence immobilière ROUEN 76000

La Place du Vieux-Marché à Rouen

Publiée le 16/05/2018

pl

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En descendant la rue du Gros Horloge, vous déboucherez sur la place du Vieux-Marché, qui est elle aussi un lieu incontournable de la vie rouennaise.

Tout Rouen s’y retrouve le temps d’un café, pour y faire quelques emplettes au marché couvert, ou encore pour se remplir la panse dans l’un des nombreux restaurants qui bordent la place

Vous pourrez y admirer les façades des maisons à colombages et encorbellement, caractéristiques des constructions du Moyen-Âge et que l’on retrouve un peu partout dans la ville de Rouen, et plus largement dans la région.

Avec plus de 2000 maisons à colombages, Rouen est la ville qui compte le plus grand nombre de constructions de ce type dans toute l’Europe.

C’est d’ailleurs dans l’une de ces belles maisons que se trouve le restaurant La Couronne, ouvert en 1815, et qui n’est rien de moins que la plus vieille auberge de France.

Mais la place du Vieux-Marché est avant tout un lieu chargé d’histoire, puisque c’est là que Jeanne d’Arc fut brûlée vive le 30 mai 1431.

Les références à la pucelle d’Orléans sont d’ailleurs omniprésentes dans la ville : statues, noms de rues, de monuments, musées, … Jusque dans les spécialités culinaires avec le best-seller de la ville :  les fameuses « larmes de Jeanne d’Arc » (voir ci-dessous notre rubrique « Gastronomie à Rouen »).

Une croix a été placée à proximité de l’emplacement du bûcher, comme le stipulait le procès dit « de réhabilitation » de Jeanne d’Arc, qui eut lieu en 1456.

Jusqu’en 1793, la place accueillait l’église Saint-Sauveur qui, détruite, fut remplacée en 1979 par l’actuelle église Sainte-Jeanne-d’Arc.

L’architecture controversée du bâtiment, que l’on doit à Louis Arretche, évoque à la fois un bateau viking et un poisson.

Au-dessus du marché couvert, les pics sur les toits évoquent les vagues de l’océan.

Nous sommes agréablement surpris par l’atmosphère qui règne à l’intérieur de l’église Sainte-Jeanne-d’Arc de Rouen.

La charpente en bois clair, ses formes arrondies et les splendides couleurs des vitraux récupérés de l’église Saint-Vincent (anciennement rue Jeanne d’Arc et détruite en 1944) apportent chaleur et gaîté à une église pourtant bien maussade vue de l’extérieur.

Ici encore, les hommages à Jeanne d’Arc sont omniprésents, et nous quittons d’ailleurs la place du Vieux-Marché par la place de la Pucelle qui la jouxte.

C’est sur cette place que se trouve l’un des plus beaux hôtels de Rouen : l’Hôtel de Bourgtheroulde.

L’établissement 5 étoiles, géré par le groupe Mariott, a pris ses quartiers dans un ancien hôtel particulier (classé monument historique), construit à la fin du XVème siècle, et dont la façade regorge de détails historiques : la salamandre de François 1er, le porc-épic de Louis XII, ses fenêtres à meneaux…

Puis, de la place de la Pucelle,  nous retrouvons la rue du Gros Horloge qui nous mène tout droit à la Cathédrale de Rouen.

Notre actualité